Archives de la Préfecture de Police de Paris

SERVICE DES ARCHIVES ET DU MUSEE DE LA PRÉFECTURE DE POLICE

ACCÈS

Archives de la Préfecture de police
25-27, rue Baudin
93310 Le Pré Saint-Gervais.

Ouverture Du lundi au vendredi, de 9h à 17h.

Fermetures Samedi, dimanche et jours fériés.

Site internet :
http://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr/Nous-connaitre/Services-et-missions/Service-de-la-memoire-et-des-affaires-culturelles/Les-archives-de-la-prefecture-de-police

Référence Série BA.
Intitulé Cabinet du Préfet.
Dates extrêmes 1869-1979.
Importance matérielle Près de 2500 articles. Fonds ouvert.

Présentation du contenu de la série BA

Cette série se compose de documents versés par le Cabinet du Préfet de police et regroupe des documents de différentes provenances, notamment le bureau de Renseignements de la 2e division (ancienne direction générale des Renseignements généraux créée en 1913), de la Sûreté (ancienne direction générale de la Police judiciaire créée en 1913), voire du bureau des Affaires réservées de la 1ère division.

Le fonds se compose de rapports de recherche et de renseignements individuels sur les associations, les partis politiques, les personnes, etc.

Pour ce qui concerne les archives de la période impériale, celles - ci ont disparu lors de l’incendie de la Préfecture de Police le 24 mai 1871. Seuls quelques rares registres du personnel ou de la comptabilité ont pu être extraits du lieu du sinistre.

Les sources pour la période, ainsi que pour le siège de Paris et la Commune ont été reconstituées artificiellement à partir d’affiches ou de coupures de presse. Le « sous - fonds » de la période 1870-1871 est un agglomérat de documents agrégés aux archives du 1er bureau de la 2e division (Inspection générale et Marchés), étoffés de différents documents épars regroupés dans ces cartons thématiques et chronologiques.

Ces cartons contiennent de nombreux rapports concernant l’alimentation à Paris, les réquisitions, l’abattage officiel et clandestin des chevaux, la vente de chats aux étals, la vente du pain, les mesures contre les incendies, et d’une manière générale des affaires concernant l’hygiène et la salubrité publique (dont les rapports des conseils d’Hygiène publique et de salubrité de la Préfecture de Police). On y trouve également de nombreux rapports quotidiens de la police des Chemins de fer, des rapports des commissariats de quartier, des procès - verbaux de transmission au tribunal de simple police de personnes ayant contrevenu à la réglementation sur le commerce des chevaux.

Pour la période du 18 mars à juin 1871, il n’existe que les archives de la Préfecture de Police versaillaise, dirigée par le général Valentin. Les archives de cette administration ont été alimentées par des rapports de police, dressés majoritairement par les agents infiltrés dans Paris et par les policiers rapportant les rumeurs colportées à Versailles ou ses environs par les personnes venant de Paris.

Ce fonds constitue également une source de premier ordre sur l’exil des Communards.

- Instruments de recherche

Archives PP, série BA, volume n°1, 1917. [BA 1-1720]. Inventaire sommaire manuscrit.

Consulter également le fichier nominal, dit « fichier des communards » qui fait l’objet du fichier informatique.

Pour en savoir plus sur ce document « APP Ba »

Ce fichier Excel est une retranscription du fichier sur papier dit « Fichier des Communards  ».

Ce fichier n’a jamais eu un usage policier, il s’agit d’un instrument de recherche très détaillé renvoyant à la série BA. Il a probablement été établi au début du XXe siècle sous la direction du conservateur de l’époque, M. Labat.

L’éventail des noms qu’il recense dépasse le cadre des insurgés de la Commune : il englobe en général les activistes politiques de la fin du Second Empire et du début de la IIIe République.

Tout individu signalé dans un rapport – mais n’ayant nécessairement pas de dossier ouvert à leur nom- figurent dans ce fichier.

A noter que certains dossiers du BA n’ont pas été référencés dans ce fichier par les services de l’époque. Il faut donc utiliser les autres instruments de recherche sur papier.

A noter enfin que, comme toute indexation, celle-ci est parfois imparfaite.

- Significations des intitulés de colonnes

- Nom, Prénom et Alias : il s’agit de l’état-civil des personnes cités dans les dossiers indexés ;

- Cotation : c’est la référence du dossier où la personne est citée. C’est la référence indispensable pour obtenir le dossier auprès du service ;

- Dossier : Il s’agit du nom du dossier portant la cote indiquée précédemment, et où la personne recherchée est citée. Ce nom est celui de la personne qui fait l’objet d’une surveillance particulière.

- Folio : c’est le numéro de la feuille au sein du dossier où le nom de la personne citée apparaît.

Par exemple, ABBATUCCI est cité sur la feuille 57 du dossier consacré à BRISSY référencé BA 982. Pour obtenir les informations sur ABBATUCCI, il vous faudra donc commander le dossier BA 982 BRISSY et consulter le folio numéroté 57.

Consulter le fichier APP Ba

Excel - 1.2 Mo
Fichier APP Ba