AUX RENDEZ-VOUS DE L’HISTOIRE DE BLOIS 2018

samedi 8 décembre 2018

JPEG - 47.7 ko
Les femmes et la Commune aux Trois Clefs

Nous avons désormais, depuis cinq ans, nos habitudes aux Rendez-vous de l’Histoire de Blois, lieu de rencontre incontournable pour les amateurs et les professionnels de l’histoire, où cette année encore 40 000 personnes sont passées le temps d’un weekend.

Plusieurs centaines de conférences, des projections de films, des expositions, des spectacles déclinaient le thème principal : La puissance des images. Notre stand nous a permis de toucher un public large et varié : beaucoup d’enseignants et d’étudiants, cherchant à se documenter sur un événement largement ignoré des manuels scolaires ; des citoyens engagés, pour qui la Commune évoque quelque chose ; mais aussi de simples curieux, désireux de mieux connaître un événement dont ils ne connaissent que le nom. Pour nous, l’opération a été fructueuse : des ventes de brochures et de livres ; 8 adhésions à notre association ; et de nombreuses signatures pour notre pétition « Vite une station de métro Commune de Paris 1871 !  », parmi lesquelles celles d’un ancien ministre de la Culture, d’un président de région, du président de l’agglomération et de plusieurs élus blésois, dont Pierre Boisseau, adjoint au maire, auteur d’une thèse sur La Commune de Paris à l’épreuve du droit constitutionnel.

La Commune aux Rendez-vous de l’Histoire, c’était aussi l’exposition Les 72 jours de la Commune à l’Hôtel de Ville de Blois, qui voisinait avec une expo sur le dessin de presse. Pierre Boisseau accueillit notre président, Roger Martelli, qui présenta l’exposition à un public attentif, et même acquis. Dans le public, on pouvait reconnaître, outre des élus blésois, le dessinateur Plantu et l’historien Jean-Noël Jeanneney, qui ne furent pas les moins intéressés.

La Commune, c’était encore une conférence de Françoise Bazire sur Les femmes durant la Commune de Paris, co-organisée par notre association, l’association blésoise Galeano, Info’Com-CGT et les éditions Libertalia. Le Café des Trois Clefs, qui hébergeait la conférence, était bien exigu pour accueillir les 70 ou 80 personnes intéressées qui, peu pressées de partir, sont restées pour une longue séance de questions.

Il faut remercier la vingtaine d’amies et d’amis qui se sont relayés pendant trois jours pour tenir le stand. Nous avons passé un week-end dense, un peu fatigant quand même. Mais nous reviendrons pour les Rendez-vous 2019, dont le thème sera : « L’Italie ».

MICHEL PUZELAT


Navigation

Articles de la rubrique