DES NOUVELLES DU BERRY

samedi 7 avril 2018

Le temps fort de notre vie associative récente, c’est la réunion interdépartementale qui s’est tenue à Graçay (Cher) le 26 novembre 2017.

Nous avons été reçus au Centre des Grands Moulins (local de la Ligue Française de l’Enseignement) par son directeur, également élu municipal. Pour mieux symboliser l’aspect interdépartemental de la réunion, les présents, venus de l’Indre, du Cher, de la Creuse, de l’Indre-et-Loire, du Loir-et-Cher et même de Paris, ont désigné comme président de séance José Baquero, le président de la Creuse.

Très vite on a insisté sur le rôle de la province dans la Commune, plus active qu’on ne le dit généralement, et dont l’activité, en tout cas, n’est pas assez connue. D’où, par exemple, les nombreuses conférences tournantes qui se tiennent régulièrement avec succès en Berry depuis des mois, dans le but de mettre en lumière nos centaines de natives/natifs provinciaux et d’appréhender l’histoire locale dans le temps de la Commune.

Puis la discussion a tourné sur des documents originaux issus d’archives publiques ou, parfois, d’étonnantes archives personnelles. Certaines d’entre elles pourraient peut-être faire l’objet d’une courte présentation dans le Bulletin, avec l’ouverture d’une rubrique « Découverte » par exemple. L’idée d’un bulletin interdépartemental a même été lancée et est actuellement en cours de réflexion. On a fait circuler une publication récente, le premier tome de la bande dessinée Les Damnés de la Commune, de Raphaël Meyssan.

Les rapports Province-Paris pendant la Commune ont ensuite fait l’objet de nombreux échanges. Ces réflexions sont incontestablement à prolonger dans le cadre contemporain. A ce propos, nous avons émis le souhait que soient renforcés les liens Province-Paris, particulièrement importants à l’approche du 150e anniversaire, pour lequel le Comité berrichon demande que la Province soit bien associée. Ainsi, nous avons demandé que, lors de l’AG de Paris, un temps de parole soit accordé aux délégués des Comités de Province. L’idéal serait que chaque comité local ait un référent à Paris au bureau national, ce qui reviendrait à la création d’une commission mixte Province-Paris.

Nous avons réaffirmé notre grand intérêt pour le suivi de réunions concernant le groupe de travail installé dans le cadre de la thématique 2017, « Peuple au pouvoir, pouvoir du peuple », thème particulièrement intéressant qui devrait accueillir de nombreuses contributions nouvelles.

Parmi les autres éléments figurant à notre ordre du jour et susceptibles d’intéresser en dehors de notre sphère locale, nous mentionnerons notre partenariat avec la Semaine de la Laïcité à Bourges (trop discrètement célébrée au sommet de l’État par les autorités officielles), ainsi que l’avancement de la restauration du portrait d’Ernest-Victor Hareux (Edouard Vaillant en garibaldien). Enfin, il nous paraît qu’après la reconnaissance de la Commune par l’Assemblée nationale, un combat actif est à mener pour que la Commune ait toute sa place dans les programmes scolaires, ce qui n’est pas du tout le cas actuellement. La réfutation des désinformations habituelles dans les grands médias viendra ensuite ou se tiendra parallèlement. Pourquoi pas une rubrique occasionnelle sur ce sujet dans le bulletin ?

La séance est levée à 12h30. Un repas communeux nous attend au restaurant voisin. Nous y prolongeons nos discussions sérieuses, dans la commune qui entretient jalousement sa réputation de « village le plus drôle de France  ».

LE BUREAU DU COMITÉ DU BERRY


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2018

 

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112