Exposition sur la Commune de Paris à Gérardmer

dimanche 9 septembre 2012
par  Pierre

La Commune est toujours vivante !

C’est le message qu’a voulu délivrer la
Ligue des droits de l’Homme de
Gérardmer
(Vosges) en présentant
l’exposition de la Commune de Paris-1871. Il y
a similitude entre le courage des communards
sous la mitraille dans Paris assiégé et les combattants
des Printemps arabes : la volonté
d’une démocratie directe, le peuple par le peuple
et pour le peuple. La fin tragique de cette
expérience de révolution sociale et de gouvernement
populaire démontre une nouvelle fois
que l’argent et le pouvoir font tout et toujours
pour faire barrage. C’est ce que nous a démontré
Alain Amicabile, citoyen engagé et auteur
d’un ouvrage très documenté sur la Commune,
lors de sa conférence le 3 avril.

Notre exposition a eu lieu du 30 mars au 6 avril 2012. Elle a
accueilli 580 visiteurs, dont 350 scolaires de 14
classes différentes (primaires, collèges, lycées).
Monsieur Fonteneau, de Saint-Pierre-des-Corps,
collectionneur passionné, nous a prêté objets
et documents originaux afin de rendre l’exposition
plus attrayante aux jeunes. Merci encore
à ces deux amis de la Commune. Beaucoup de
visiteurs nous ont dit qu’en dehors de la perte
de l’Alsace et d’une partie de la Lorraine (nous
sommes Lorrains !) et les chansons de
L’Internationale et du Temps des cerises, ils
avaient peu de souvenirs de cette période
héroïque et tragique pour le principe de
liberté, d’égalité et de fraternité.
Cette semaine d’exposition fut une belle réussite
citoyenne.

LAURENCE GOUJARD


Navigation

Articles de la rubrique