LE COMITÉ GARD-CÉVENNES EN VISITE À TARASCON

jeudi 15 septembre 2016


Après son succès aux élections de 1904, la municipalité « rouge » de Tarascon a voulu honorer les militants révolutionnaires des XVIIIe et XIXe siècles. Une trentaine de rues prirent les noms de Robespierre, Marat, Crémieux, Esquiros, Lucipia, Denfert-Rochereau…. sans oublier : la Libre Pensée, la Raison, le Prolétariat, la Révolution…

Le 4 juin dernier, les amis du comité Gard-Cévennes de notre association ont pu mesurer la qualité architecturale de la vieille ville, et surtout, sous la conduite éclairée de Marie-France et Francis Labbe, apprécier les belles évocations des personnages et concepts qu’ils avaient préparées.

R. MALCLÈS


Navigation

Articles de la rubrique