LES 18E RENDEZ-VOUS DE L’HISTOIRE DE BLOIS

jeudi 10 décembre 2015

Depuis l’an dernier, notre association est présente à Blois aux Rendez-vous de l’Histoire. Le thème de 2014, « Les Rebelles », nous avait donné l’occasion de nous manifester : Claudine Rey et Jean-Louis Robert y avaient animé un café historique sur « Communardes et communards à l’assaut du ciel  ». Cela n’a pas été le cas cette année, le thème de 2015, «  Les Empires » ne nous concernant pas aussi directement.

Notre association a maintenant son stand au Salon du livre d’histoire. Cette année, comme l’an passé, une bonne quinzaine d’Amies et Amis de la Commune se sont relayés sur ce stand du 8 au 11 octobre pour faire connaître l’association à un public large et curieux à qui nous avons présenté nos publications et expliqué notre action. Cette vitrine offerte aux enseignants et aux curieux de l’histoire est désormais pour nous un acquis précieux.

Le nombre des Amies et Amis présents permet à chacun d’avoir un peu de temps pour assister aux événements des Rendez-vous, ce qui représente une réelle épreuve, épreuve intellectuelle et aussi physique, mais épreuve stimulante ! Quelques 700 intervenants. Plus de 300 débats, conférences, communications, cafés littéraires, très souvent simultanés. 32 salles éparpillées, loin les unes des autres dans une ville très fortement vallonnée. Faute de bottes de sept lieues et du don d’ubiquité, bien choisir est d’une extrême complexité ! De toute façon, tout est intéressant. Les orateurs sont, dans l’ensemble, d’un excellent niveau. De quoi apprendre et réfléchir...

Pour ma part, j’ai assisté à une remarquable table ronde sur le thème « L’État palestinien a-t’il encore une chance d’exister ? », à une table ronde sur «  Les deux bonapartismes  ». J’ai entendu Jean-Marc Ayrault sur «  L’Europe, un empire libéral ?  » dénoncer le déficit démocratique de l’UE. J’ai pris un grand intérêt à une table ronde sur « Faut-il redéfinir le rôle et le statut des Banques Centrales ?  » et à une conférence sur « Georges Duby, la fabrique de l’histoire ». Pour couronner le tout j’ai assisté – de justesse et après une longue queue – à la séance de clôture.

J’y ai appris que le thème des Rendez-vous de l’Histoire 2016 sera « Partir  ». Il me semble que ce thème devrait permettre à notre association d’être présente de manière active, ne serait-ce qu’en présentant les exilés « partis » pour échapper à la répression versaillaise, le rôle qu’ils ont pu jouer dans leurs pays d’accueil et l’apport de la culture de ces pays dans leur action politique en France après l’amnistie.

GEORGES BEISSON


Navigation

Articles de la rubrique