La montée au mur 2011

Plus de 3000 personnes
samedi 28 mai 2011

28 mai 1871- 28 mai 2011 : cela fait 140 ans que la Commune de Paris a été écrasée dans le sang par Thiers et les Versaillais, après avoir incarné, pendant soixante-douze jours, la démocratie la plus authentique ayant jamais existé en France : un gouvernement du peuple par le peuple.
Samedi dernier, preuve nous fut encore donnée que la Commune n’est pas morte. Environ trois mille personnes étaient présentes au Père-Lachaise pour célébrer le 140e anniversaire de la Commune et honorer les communards. Oui, ce 28 mai 2011, le tertre surplombant le Mur des Fédérés vibre de femmes, d’hommes et de couleurs, drapeaux dressés sur fond d’Internationale. Voix profondes et émues auxquelles répondent en écho les discours de notre président d’honneur, Claude Willard, et de Muriel Vayssade qui ont à la fois souligné la modernité de l’œuvre de la Commune, et demandé la réhabilitation des communards que l’amnistie a projetés dans l’oubli.
Nous n’avons qu’à puiser dans les idéaux communalistes politiques, sociaux et humanistes pour trouver la force de construire une société meilleure qui donne à chacun une vraie place.
Sur les airs d’Elle n’est pas morte, de L’Internationale et Le Temps des Cerises, l’assemblée s’est dispersée, les uns et les autres signant la pétition pour la réhabilitation, déposant des fleurs rouges au pied du Mur, puis parcourant les allées du cimetière à la recherche des tombes de communards.

Une cérémonie a pris fin, mais pas la lutte ! Vive la Commune !


Portfolio

JPEG - 80.3 ko JPEG - 62.9 ko

Navigation

Articles de la rubrique