Les communardes bientôt tirées de l’oubli ?

samedi 8 septembre 2012
par  Pierre

D’ici la fin de l’année 2012,
nous allons faire paraître un
DICTIONNAIRE DES COMMUNARDES.
Ces inconnues de l’histoire de la
Commune.

À de rares exceptions près, les femmes
de la Commune sont passées à la
trappe de l’histoire.
Qui connaît Joséphine Delaveaux, blanchisseuse,
Mathurine Letessier, couturière,
Alphonsine Blanchard, dite « la Paysanne »,
journalière ? Et pourtant, elles participent à la
Commune, combattante, ambulancière ou cantinière,
et sont condamnées à la réclusion ou à
la déportation.

Pour l’instant, plus de 800 femmes ont été
recensées. La plupart sont connues par la mention
de leur arrestation pour « faits insurrectionnels
 » et transfert d’une prison à une
autre ; pour certaines, sont indiqués la nature
de leur condamnation et le numéro du Conseil
de guerre ; pour quelques-unes, âge, situation
de famille, métier, activité pendant la
Commune sont précisés, ce qui nous les rend
tout à fait proches et vivantes.
Les sources et l’iconographie sont systématiquement
indiquées (archives, conseil de
guerre, ouvrages de références, etc.), pour permettre
aux curieux, lecteurs ou chercheurs
d’approfondir la connaissance de ces communardes,
d’affiner leur portrait, et de prolonger
ce travail de mémoire.

ANNIE GAYAT


Navigation

Articles de la rubrique