MUSÉE DE LA GUERRE
DE 1870 ET DE L’ANNEXION

vendredi 5 décembre 2014

La guerre franco-prussienne et l’annexion de l’Alsace- Moselle ont désormais leur musée, à Gravelotte, village situé à 15 km de Metz [1]. Ici se déroulèrent les batailles les plus importantes, d’où l’expression : «  ça tombe comme à Gravelotte ».

JPEG - 31.2 ko
© Florent Doncourt - Conseil Général de la Moselle

La première salle est plongée dans une obscurité trouée de puits de lumière et d’une grande baie vitrée donnant sur la campagne lorraine. Le début du parcours est consacré aux causes de la guerre de 1870, aux batailles d’août autour de Metz et au traité de Francfort.

La deuxième partie évoque la période de l’annexion allemande (1871-1918). L’hostilité à l’occupation a dominé pendant les quinze premières années. 120 000 Alsaciens et Mosellans quittèrent la région en 1871 et 1872, grâce au « droit d’option  ». « Mais l’Empire [allemand] veut faire de l’Alsace une vitrine, avec une idée derrière la tête : germaniser les esprits », explique l’historien Gabriel Braeuneur, ancien archiviste de la ville de Colmar. Cette politique d’assimilation fut menée de manière assez habile grâce à la prospérité économique, à une protection sociale en avance sur la France et à la diffusion de l’éducation musicale. L’exposition se conclut par le retour à la France des territoires occupés en 1918.

JOHN SUTTON


[111, rue de Metz, 57130 Gravelotte. Tél : 03 87 33 69 40 moselle-tourisme.com