PARIS LE RENDEZ-VOUS DU 18 MARS
JOUÉ DANS UNE ÉCOLE DU 13E ARRONDISSEMENT

samedi 7 avril 2018

Toutes et tous étaient bien là, ce matin de novembre, pour assister dans le préau de leur école à ce nouveau Rendez-vous du 18 mars. 110 élèves de CM2 sur des bancs, et nous face à eux pour transmettre ce grand moment de l’histoire, de leur histoire, qu’est la Commune de Paris.

Nous étions attendus. Les enseignants avaient préparé cette rencontre à partir de bandes dessinées, de photos, de témoignages, d’échanges.
L’attente était visible par ce silence, ces regards, cette attention exprimés par ces enfants impatients de découvrir ce Paris qu’ils ne connaissaient pas. Puis c’est l’arrivée de la troupe, accompagnée de la musique, et Marianne qui s’adresse aux enfants, tout d’un coup transportés sur la place de l’Hôtel de Ville. Et la magie du théâtre s’est réalisée.

Devant eux, des héros, des Parisiennes et des Parisiens qui se soulèvent. Les élèves nous avaient imaginés. Nous leur montrons la réalité de cette page de l’histoire écrite pour eux.
Cette 12e représentation, comme les précédentes, a été pour nous, une première. Après la Fête de l’Humanité et les 300 spectateurs du chapiteau des Arts Vivants, ce sont des enfants qui nous accueillent dans ce préau d’école. L’absence de scène, de distance avec les spectateurs a créé une relation quasi fusionnelle entre ces enfants et la troupe, où nous étions leurs grands-parents d’un jour, venus là pour évoquer le combat et l’engagement de leurs ancêtres parisiens.

Les questions posées après la pièce ont exprimé la bonne réceptivité et la compréhension des messages transmis. Les inégalités homme/femme, les bons et mauvais députés, le nombre de morts, l’engagement des villes de province, la Commune dans leur arrondissement, les raisons de la guerre contre la Prusse et les versaillais, les enfants et la Commune, sont quelques-unes des questions qui ont prolongé et approfondi ce rendez-vous.

Un grand merci aux personnels de l’école et aux parents d’élèves pour cette invitation et pour leur accueil. En partant, des élèves sont venus nous saluer. C’était bien sûr, nos amies et amis communards qu’ils avaient devant eux.
Ce moment fort en rencontres et transmissions sera poursuivi. D’autres écoles sont intéressées. Des contacts sont en cours pour de nouveaux rendez-vous avec l’Histoire.

GÉRARD BLANCHETEAU


Navigation

Articles de la rubrique