jeudi 13 avril 2017

MONTÉE AU MUR DES FÉDÉRÉS 2017

APPEL A LA MONTÉE AU MUR DES FÉDÉRÉS
LE SAMEDI 20 MAI 2017

LA COMMUNE COMME UNE ESPÉRANCE


Certaines commémorations, avec le temps, ont perdu de leur originalité et s’essoufflent pour un jour, ne plus avoir raison d’être. Rien de tel avec celle de la Commune de Paris.

Au fil des événements qui se sont déroulés depuis 146 ans dans le monde, il est indéniable que la Commune a marqué la mémoire collective des travailleurs. Elle s’inscrit dans la grande tradition des combats du peuple pour la liberté et l’égalité.

Le 29 novembre dernier, la Commune, les communardes et les communards ont été enfin réhabilités. Depuis 2011, notre association Les Amies et Amis de la Commune de Paris attendait ce geste historique.

Mais il reste encore beaucoup à faire pour que la Commune de Paris soit mieux connue de la population. Cela passe par l’école, le travail de recherche, la création de lieux de mémoire et par la traduction dans le champ politique des idées portées par la Commune : une démocratie qui permette au peuple d’être entendu et de conserver sa pleine souveraineté, la reconnaissance de la citoyenneté pour les étrangers, l’égalité des salaires femmes/hommes, la réquisition des logements vides et des entreprises abandonnées, la séparation de l’Église et de l’État, l’école laïque et obligatoire…

Nous appelons toutes celles et tous ceux qui veulent résister aux atteintes contre les droits sociaux et démocratiques et lutter pour en conquérir de nouveaux, à se rassembler au Mur des Fédérés pour réaffirmer l’actualité de l’œuvre de la révolution du printemps 1871.

Rendez-vous à 14h30,
à l’entrée du Père-Lachaise
Rue des Rondeaux, Paris XXe
Métro : Gambetta



Le bulletin trimestriel


Articles les plus récents

mercredi 26 avril 2017

ÉDITORIAL mai 2017

POUVOIR DU PEUPLE, PEUPLE AU POUVOIR :
POUR UNE RÉELLE DÉMOCRATIE
La période difficile que nous vivons nous invite fortement à penser à la Commune, à ces hommes et ces femmes qui, en 72 jours, ont (...)

dimanche 12 mars 2017

2017

La Revue du projet, Janvier 2017, n°67, par Nadhia Kacel, Les communardes, notre héritage

lundi 6 mars 2017

PHILIPPE AUGUSTE CATTELAIN (1838-1893)
UN ARTISTE QUI DEVINT CHEF DE LA SÛRETÉ SOUS LA COMMUNE

D’origine modeste, Cattelain perdit ses parents à dix ans et se retrouva sans ressources. Il est heureusement recueilli par une brave femme ayant déjà sept enfants ! Il montra très tôt de bonnes (...)

lundi 6 mars 2017

LE MOUVEMENT OUVRIER HONGROIS ET LA COMMUNE DE PARIS

Le mouvement socialiste faisait ses premiers pas en Hongrie quand la Commune de Paris fut proclamée. Elle suscita un enthousiasme énorme parmi les ouvriers, renforçant l’idée qu’un changement (...)

lundi 6 mars 2017

L’AFFAIRE MARCEROU
UN TORTIONNAIRE VERSAILLAIS EN ACCUSATION

L’affaire Marcerou est aujourd’hui bien oubliée. Pourtant, c’est un des rares exemples de mise en accusation par les communards d’un tortionnaire de la répression versaillaise de 1871.
L’affaire (...)