Quelques illustres communards

Vous trouverez dans cette rubrique quelques un des illustres communards qui ont animé la première prise de pouvoir par le peuple pour le peuple.
Vous trouverez également ci-dessous le guide des sources, publié par l’association pour...

Articles publiés dans cette rubrique

samedi 10 décembre 2016

VAILLANT EN GARIBALDIEN, HISTOIRE D’UN TABLEAU

Un jeune révolutionnaire à la barbe et aux cheveux châtains, en chemise rouge de garibaldien, voici une représentation d’Édouard Vaillant à laquelle nous sommes moins habitués que celles offertes par les photographies de la fin de sa vie, au Père-Lachaise lors de la montée au mur des Fédérés ou dans (...)

jeudi 1er septembre 2016

EUGÈNE POTTIER UN POÈTE MILITANT 1816–1887

Même s’il n’avait pas écrit de chansons, Eugène Pottier aurait mérité qu’on le célébrât. Proche du peuple, attentif aux autres et surtout aux pauvres, révolté contre les oisifs et les nantis – en un mot, socialiste – Pottier a toute sa vie été un militant. Ses dons pour la poésie et la chanson lui ont permis (...)

mercredi 11 mai 2016

LA BRÈVE EXISTENCE DE GUSTAVE MAROTEAU

Durant la Commune, il avait fondé deux journaux, la Montagne, qui connut 22 livraisons, puis le Salut Public, dont la publication débuta le 16 mai pour s’interrompre, dès le 23, après l’entrée des troupes versaillaises dans Paris. Peut-on parler d’un « accès de fièvre » qui aurait atteint, « dans le (...)

samedi 19 mars 2016

ÉDOUARD VAILLANT
ÉLU SOCIALISTE DU XXE ARRONDISSEMENT
(1884–1915)

Édouard Vaillant consacre sa vie à essayer d’améliorer les conditions d’existence des plus démunis et à lutter contre les privilèges des bourgeois capitalistes.
Bien qu’ingénieur des Arts et Manufactures et docteur en médecine, il dédie son existence à la vie politique : militant de l’Internationale, (...)

samedi 19 mars 2016

ÉDOUARD VAILLANT EN EXIL À LONDRES

Pour son rôle majeur pendant la Commune, le 3e Conseil de guerre condamne en juillet 1872 Edouard Vaillant à la peine de mort. Heureusement pour lui, à cette date, il est réfugié à Londres depuis l’été 1871, après un périple à travers l’Espagne et le Portugal où il s’est embarqué sur un navire britannique. (...)

samedi 19 mars 2016

EMMANUEL CHAUVIÈRE, « UN TEMPÉRAMENT »

Le lundi 6 juin 1910, le corbillard des pauvres, recouvert du drapeau rouge, fut suivi par plus de 3000 personnes depuis l’avenue Félix-Faure, dans le XVe arrondissement, jusqu’au Père-Lachaise pour assister aux obsèques d’Emmanuel Chauvière.
Au cours de cette « belle et grave manifestation de (...)

dimanche 6 mars 2016

LETTRE D’ELEANOR MARX-AVELING À ÉDOUARD VAILLANT

Eleanor Marx-Aveling (1855-1898) : 55, Great Russell Street W. E. 11.3.85
Cher M. Vaillant
Tous les jours, j’ai eu l’intention de vous remercier de l’admirable lettre que vous nous avez envoyée pour notre journal. Mais j’ai si peu de temps que cela m’a été impossible de trouver un seul instant. (...)

jeudi 18 février 2016

CHARLES BESLAY, doyen d’âge de la Commune

Charles Beslay, élu du VIe arrondissement et doyen d’âge de la Commune de Paris, est membre de la commission des finances. Il est désigné comme délégué de la Commune auprès de la Banque de France et se montre, dans cette fonction, très respectueux de l’institution dont il prône l’indépendance et dont il (...)

jeudi 18 février 2016

VAILLANT ET LA LAÏCITÉ

Le combat laïque est primordial pour Vaillant. D’une part, il correspond à un engagement de jeunesse. Ce jeune homme de bonne et catholique famille se passionne à l’adolescence pour la critique de la religion. Il entre en correspondance et rend visite à Ludwig Feuerbach (1804-1872), philosophe (...)

jeudi 10 décembre 2015

LA PENSÉE ET L’ACTION ORIGINALES
D’ÉDOUARD VAILLANT ET DU BLANQUISME

SOCIALISME ET SYNDICALISME AU TOURNANT DES XIXE-XXE SIÈCLES
Le tournant des XIXe-XXe siècles est décisif dans le processus de maturation du mouvement ouvrier. D’abord, les conflits du travail et l’idée de grève générale montent en puissance. Ensuite, les syndicats cherchent à réduire leur émiettement (...)

jeudi 5 mars 2015

Rossel (1844-1871)

Comme le souligne Edith Thomas dans son ouvrage , ce ne sont pas des fées qui se sont penchées sur le berceau de Louis Nathaniel Rossel né à Saint Brieuc le 9 septembre 1844, mais des militaires, son père et les deux témoins officiels de sa naissance. Le garçon reçoit une éducation protestante (...)

vendredi 5 décembre 2014

Gustave Flourens (1838-1871)
Le « Chevalier de la révolution »

Gustave Flourens reste aujourd’hui un dirigeant méconnu du mouvement communard. Il était pourtant un des meneurs de l’insurrection parisienne les plus populaires. Son destin tragique a même déclenché une vraie ferveur dans la population.
L’HOMME DE SCIENCES.
Par sa naissance, Gustave Flourens (...)

mardi 6 mai 2014

Un communard à Colombes

François Ostyn (1823-1912), élu du XIXe arrondissement au Conseil de la Commune de Paris en 1871, délégué de la Commission des Services publics, avait été condamné à mort par le Tribunal militaire de Versailles, après la Semaine sanglante.
Auparavant, il quitta Paris, pour l’exil en Suisse. Il reviendra (...)

mercredi 4 décembre 2013

Anna et Victor Jaclard
Un couple communard

Quelques couples célèbres ont contribué à l’histoire de la Commune de Paris, Louise Michel et Théophile Ferré, André Léo et Benoît Malon, Anna et Victor Jaclard… La rencontre de cette jeune aristocrate russe, fraîchement émigrée, avec cet étudiant en médecine, arrivé de province, a lieu dans les milieux (...)

vendredi 1er mars 2013

Édouard Vaillant délégué de la Commune à l’Éducation

Édouard Vaillant (1840-1915) est un personnage important de la Commune qu’il a vécue de son premier à son dernier jour et à laquelle il est resté fidèle toute sa vie.
Édouard Vaillant est né à Vierzon dans le département du Cher le 26 janvier 1840 au sein d’une famille aisée. Son père, notaire et homme (...)

samedi 1er décembre 2012

Jean Allemane (1843-1935)

Figure de la Commune, membre actif du mouvement ouvrier et socialiste
Jean Allemane, né en 1843 à Sauveterre-de-Comminges, en Haute-Garonne, arrive à Paris avec ses parents en 1853. Ouvrier typographe, il est emprisonné à l’âge de 18 ans pour avoir participé à une grève. Il prendra ensuite une part (...)

samedi 1er décembre 2012

Benoît Malon (1841-1893)

ÉLU DE LA COMMUNE ET PARTISAN DE L’UNITÉ DU MOUVEMENT OUVRIER FRANÇAIS
Né au nord de Saint-Etienne, dans le pays du Forez, au sein d’une famille nombreuse, il est le fils d’un modeste journalier. Lui-même, très jeune, travaille aux champs comme pâtre ou laboureur. Il fréquente peu l’école. C’est à (...)

vendredi 13 avril 2012

Eugène Varlin : Aux origines du mouvement ouvrier et du syndicalisme

Eugène Varlin naît le 5 octobre 1839 à Claye-Souilly en Seine-et-Marne, à 37 km de Paris, sur la route de Meaux. Son père possède quelques arpents de vigne, insuffisants pour nourrir la famille. Pour compléter son revenu, il travaille comme journalier dans les fermes avoisinantes. Sa mère est femme au (...)

mardi 10 avril 2012

Henri Mortier, modeste mais efficace élu de la Commune

En 1871, Henri Mortier est très populaire parmi les ouvriers du meuble du faubourg Saint-Antoine, dans le XIe arrondissement de Paris où il exerce le métier de découpeur en marqueterie. Cette renommée lui vaut d’être élu de la Commune dans cet arrondissement populaire avec le meilleur score, lors des (...)

samedi 7 avril 2012

Albert Theisz

Apprenti ciseleur en bronze, Albert Theisz est initié très tôt aux problèmes sociaux. Dès 1859, au sein d’association de bronziers, il milite pour la création de chambres syndicales ouvrières, et en 1862, à l’Exposition universelle de Londres, il combat pour l’extension des compétences des sociétés de (...)

mercredi 21 mars 2012

Francisco Salvador Daniel savant musicologue et hardi communard

Au cours du premier semestre 2001, un concert a été organisé par la radio algérienne en collaboration avec « France Culture » pour rendre hommage à un musicologue injustement oublié, l’original compositeur Francisco Salvador Daniel.
Les interprétations sur les origines de la famille Salvador Daniel sont (...)

mercredi 14 mars 2012

Sonia Kovalevskaia, une mathématicienne russe au coeur de la Commune

Elisabeth Dmitrief est certainement la personnalité féminine russe la plus connue de la Commune.
A titre anonyme, la célèbre mathématicienne Sonia Kovalevskaia (1850-1891) s’est également dévouée à la cause de la Commune. Dans sa prime jeunesse, elle fut proche des nihilistes et de Dostoïevski. Cette (...)

mercredi 14 mars 2012

Joseph Charlemont, champion de boxe et hardi combattant de la Commune de Paris

Au n°139 de la rue de Charonne, subsiste une pauvre masure inhabitée, vestige d’un autre siècle, épargnée (pour combien de temps encore ?) par les bulldozers des démolisseurs. Au second et dernier étage mansardé de cette humble construction, le futur champion de boxe Joseph Charlemont vécut seize années (...)

mercredi 14 mars 2012

Louis Xavier de Ricard, le poète communard

Louis-Xavier de Ricard, né le 25 janvier 1843 à Fontenay-sous-Bois, est le fils du général et marquis Joseph, Honoré, Louis Armand de Ricard, qui a successivement servi Napoléon 1er, puis les Bourbons et, pour finir, premier aide de camp du roi Jérôme en 1852.
Le jeune Louis-Xavier montre des (...)

mardi 13 mars 2012

Léo Fränkel, toujours d’actualité

La biographie de Léo Fränkel ayant fait l’objet d’une brochure , notre regard portera sur les fondements de son action au sein de la Commune : l’application des doctrines de l’économie politique qu’il possède étonnamment, ses convictions politiques.
Rosa Luxemburg, appelée par Camélinat "la petite fille (...)

mardi 13 mars 2012

Le docteur Edmond Goupil

Il nous est toujours agréable de recevoir des descendants de communards.
Ce fut le cas récemment avec les frères DAYOT de la lignée des arrière-petits-fils du docteur GOUPIL qui fut, durant de longues années, le président de notre association qui, à sa création, s’appelait "l’Association fraternelle (...)

mardi 13 mars 2012

La mort de Rossel

Notre ami Léopold Cabanau qui est un chercheur chevronné nous a fait parvenir un curieux article de « L’Intermédiaire des chercheurs et curieux », du 20 novembre 1901, concernant la mort de Rossel.
C’est un récit abracadabrant d’un nommé Eymard qui serait un camarade de régiment de Rossel. Quel était le (...)

mardi 13 mars 2012

Louise Michel dessinatrice...

Jusqu’à maintenant n’étaient parus de Louise Michel que quelques paysages dans « Légendes et chants de geste canaques », réalisés en déportation entre le 10 décembre 1873 et le 14 juillet 1880. Avant d’arriver en Nouvelle-Calédonie, elle avait pris la précaution de dessiner la frégate Virginie qui les (...)

mardi 13 mars 2012

André Gill, peintre, caricaturiste...

Peintre et caricaturiste, Louis Alexandre Gosset de Guiness dit André Gill est âgé d’une trentaine d’années au moment où le Second Empire s’écroule et où la République qui lui succède va enfanter une révolte populaire. Et, il va traverser ces évènements non seulement à la façon de l’artiste décrivant son (...)

lundi 12 mars 2012

L’assassinat infâme de Jean-Baptiste Millière...

L’ex-maire de Paris, Jean Tibéri, n’en finit pas de remâcher ses regrets pour son trône perdu et pour cela est prêt à tout dire et n’importe quoi pour s’y asseoir de nouveau. Il avait déjà eu l’occasion de manifester sa mauvaise foi en affirmant, sous les huées du public, les qualités républicaines (...)

lundi 12 mars 2012

Eugène Pottier, au panthéon des inconnus.

Au Panthéon des inconnus, Eugène Pottier devrait figurer en bonne place. Une tombe modeste érigée en 1905 grâce à une souscription nationale rappelle les mérites de l’auteur de « L’insurgé », « Jean Misère », « La toile d’araignée », « Ce que dit le pain », « La mort d’un globe », « L’Internationale », avec (...)

lundi 12 mars 2012

Napoléon et Marie la Cécilia

Si la première partie de l’existence de Napoléon La Cécilia est riche en prouesses guerrières, à partir de son mariage avec Marie David, il est impossible de traiter séparément la vie de ces deux êtres puisqu’ils ont participé aux mêmes événements tragiques et partagé le même idéal.
Napoléon La Cécilia (...)

lundi 12 mars 2012

Victor Pilhes, le Bayard de la démocratie

Un de nos adhérents de l’Ariège nous a communiqué un article du « Pays Cathare Magazine » intitulé « Victor Pilhes le rouge ». Cet article a vivement retenu notre attention sur cet Ariégeois, ennemi implacable du despotisme et défenseur résolu de la République démocratique et sociale.
Pilhes Victor, (...)

lundi 12 mars 2012

Amouroux, un communard tricolore

Le 26 mai 1885, lors des obsèques d’Amouroux, secrétaire de la Commune de 1871, le 117e de ligne, avec son drapeau tricolore, lui rend les honneurs militaires à la maison mortuaire, 37 cours de Vincennes. Dans le cortège qui va jusqu’au Père-Lachaise, on remarque une trentaine de députés ceints de (...)

lundi 12 mars 2012

Paschal Grousset le Communard et... Jules Verne

Trois romans de Jules Verne ont pour origine le texte d’un autre écrivain, Paschal Grousset, ancien délégué aux Affaires étrangères de la Commune de Paris.
Condamné à la déportation dans une enceinte fortifiée en Nouvelle-Calédonie en septembre 1871, il s’évade de la presqu’île Ducos en 1874 avec cinq de (...)

dimanche 11 mars 2012

Lissagaray, le "Michelet de la Commune", "mousquetaire de la Sociale"

Ceux qui ont lu des ouvrages sur la Commune de Paris ne peuvent ignorer le nom de Lissagaray, dont l’Histoire de la Commune de Paris publiée en 1876, reprise en 1896 avec une nouvelle préface de l’auteur dans une version définitive, et constamment rééditée au long du XXe siècle , reste un classique, un (...)

dimanche 11 mars 2012

Le scandale Courbet

Voilà un peintre qui a su faire parler de lui, qui a cherché à entrer en contact avec le public du Salon unique, ce salon dans lequel il était indispensable d’exposer pour vivre de son art. Médiatique, il l’a été bien avant que l’on invente ce mot. Ses oeuvres, sa personne ont été caricaturées, ses idées (...)

dimanche 11 mars 2012

Amilcare Cipriani, Communard au grand cœur

Aventurier au grand cœur, Amilcare Cipriani fait fi des honneurs et des prébendes. Seule la lutte en faveur des opprimés du monde entier lui importe. Né à Rimini (Italie), le 18 octobre 1844, il s’engage à l’âge de quinze ans dans le 7e régiment d’infanterie du Piémont. Avec l’appui de l’armée française (...)

dimanche 11 mars 2012

Eugène Vermersch, poête et journaliste au Père Duchêne

Eugène Vermersch est né à Lille le 13 août 1845. Après ses études secondaires, sa famille l’envoie à Paris pour faire médecine, mais il préfère taquiner la muse. Il sera poète et chroniqueur.
Directeur du Hanneton (1867), il y publie trois séries de portraits sous le titre « les hommes du jour ». Il (...)

dimanche 11 mars 2012

Walery Wroblewski, général de la Commune

Walery Wroblewski est né le 5 décembre 1836 à Zoludek, aux confins nord-est de la Pologne, actuellement Belarus, dans une famille de propriétaires terriens appartenant à la petite noblesse. Il fait ses études à Wilno et à Saint-Petersbourg à l’Institut supérieur des eaux et forêts. Dans cette ville, (...)

dimanche 11 mars 2012

Olivier Souêtre : chansonnier breton et Communard

Olivier Souêtre, né en 1831 dans le Finistère, est surtout connu comme auteur et compositeur de chansons en breton, la plus connue étant La complainte de la ville d’Ys. Ce que l’on sait moins, c’est qu’il a vécu à Paris à partir de 1858 et qu’il s’est alors rallié aux idées révolutionnaires.
Olivier (...)

dimanche 11 mars 2012

Marguerite Tinayre et l’éducation

Institutrice passionnée de pédagogie, militante de l’Internationale, Marguerite Tinayre a joué sous la Commune un rôle important dans la réforme de l’enseignement et la laïcisation des écoles.
Marguerite Guerrier, appelée aussi Victoire (son second prénom), est née en 1831 à Issoire (Puy-de-Dôme) dans (...)

dimanche 11 mars 2012

André Léo une femme de la Commune

Dans le n°531 de la Raison mensuel de la Libre Pensée, il faut signaler le très bel article de Madeleine Vincent, Une femme dans la Commune de Paris, André Léo.
Les articles d’André Léo dans La Sociale, pendant la Commune, sont remarquables sur le plan littéraire et politique ; en voici quelques (...)

dimanche 11 mars 2012

Élysée Reclus Communard et écolo

Né en 1830 à Sainte-Foy (Gironde), Élisée était destiné à être pasteur comme son père. Mais il perdit tôt la foi et quitta la Faculté de théologie de Montpellier pour l’Université de Berlin où il suivit les cours du grand géographe Karl Ritter.
Conquis à l’idée républicaine, il quitte la France après le coup (...)

dimanche 11 mars 2012

Anna Jaclard

Beaucoup de personnes s’intéressant à l’histoire de la Commune de Paris de 1871 peuvent ignorer que sous le nom Jaclard, bien français se cache une russe Mademoiselle Korwin-Kroukovskaïa, née à Saint-Petersbourg vers 1843 dans une vieille famille de l’aristocratie russo-lituanienne.
Le père est général (...)

dimanche 11 mars 2012

Gaston Crémieux : dirigeant de la Commune de Marseille

Gaston Crémieux est né à Nîmes le 22 juin 1836, issu d’une famille juive du Comtat Venaissin. Son père est marchand d’indiennes (tissus aux motifs indiens). Après l’école primaire, il entre au lycée de Nîmes où il est un excellent élève. Il obtient son baccalauréat le 19 août 1853. Il veut être avocat et (...)

jeudi 8 mars 2012

Raoul Rigault

Raoul Rigault, le mal-aimé, soldat de la Commune de 1871
S’il est un Communard qui a été haï, sans aucunes limites, par le Parti de l’ordre, c’est bien Raoul Rigault : « bambin méchant », « fanfaron de perversité », « canaille », « aristocrate de la voyoucratie », et bien entendu « assassin ».
Pourquoi (...)

Aimé-Jules Dalou

C ‘est probablement grâce à sa femme, Irma Vuillier et à sa fille Georgette que Dalou, pourtant officier du 83e bataillon fédéré, n’est pas mort sur une barricade. En effet, il s’était installé au Louvre avec elles pour assumer son rôle d’administrateur pendant les heures difficiles de l’offensive (...)

Charles Delescluze

Issu d’une famille bourgeoise, et après des études de droit qu’il abandonne faute d’argent, il devient clerc d’avoué à Paris. Sa première manifestation, le début d’une longue série de luttes, date de décembre 1830 dans les rangs républicains où il est blessé.
Le militant républicain.
Membre de la Société (...)