AUX RENDEZ-VOUS DE L’HISTOIRE DE BLOIS

samedi 7 avril 2018

Les Rendez-vous de l’Histoire de Blois se sont imposés, en vingt ans d’existence, comme le lieu de rencontre incontournable des professionnels et des amateurs de l’histoire, attirant, l’espace d’un week-end, plusieurs dizaines de milliers de personnes. Depuis maintenant quatre ans, les Amies et Amis de la Commune y ont trouvé leur place, à la fois avec leur stand dans le Salon du Livre, et en apportant leur pierre aux débats.

Le thème de l’édition 2017 était « Eurêka ! Inventer, découvrir, innover ». Près de 500 débats et conférences, réunissant 1000 intervenants, ont pendant trois jours décliné ce thème dans toutes ses dimensions. La Commune, comme « laboratoire de l’innovation politique et sociale », avait naturellement sa place dans cette manifestation. C’était le titre de la « carte blanche  » donnée aux Amies et Amis de la Commune pour une conférence prononcée par Jean-Louis Robert le dimanche 8 octobre et qui, bien que programmée dans un lieu un peu excentré, a fait salle comble.

Devant une salle attentive et en présence de nombreux membres de notre association, Jean-Louis Robert nous a offert une nouvelle fois une belle conférence, au cours de laquelle il nous a fait partager ses minutieux travaux de recherche, mais aussi ses joies à la découverte de nouveaux documents. Il nous rend impatients de lire son prochain livre.

Pendant trois jours, une quinzaine d’ami.e.s se sont relayés sur notre stand, installé entre la Société des Études robespierristes et le Musée de l’immigration – un voisinage qui nous va parfaitement – et qui a reçu la visite de nombreux festivaliers : des enseignants, bien entendu, qui cherchent à se documenter sur la Commune ; des jeunes, étudiants ou autres, à qui le mot « Commune » dit quelque chose, mais qui sont curieux d’en savoir plus ; des connaisseurs, comme Pierre Boisseau, adjoint au Maire de Blois qui a déjà animé deux émissions sur la Commune à l’antenne d’une radio locale, comme cette femme qui recherche un ancêtre communard, ou encore comme ce père de famille soucieux de transmettre à ses deux enfants son intérêt pour la Commune et qui fait le plein de brochures. Sans oublier Jean-Noël Jeanneney, président du Conseil scientifique des Rendez-vous, qui s’est arrêté quelques minutes à notre stand.

Bref, nous n’avons pas perdu notre temps. Les Rendez-vous de l’Histoire sont un lieu où nous pouvons toucher un public éclairé, mais non militant, venu de toute la France, que nous n’aurions pas forcément l’occasion de rencontrer ailleurs.

Au moment de la clôture, le dimanche soir, le thème de l’année suivante est dévoilé : en 2018, ce sera «  La puissance des images ». Nul doute que nous aurons des choses à dire.

J-LG ET MP


Navigation

Articles de la rubrique