Notre comité, on s’en doute, n’est pas le seul à être dans cet état d’esprit, si bien exprimé dans un autre contexte par Molière : « On désespère /Alors qu’on espère toujours. » Ainsi, nous reculons la date du 26 mars pour la conférence à Vierzon de Jean-Louis Robert, mais c’est pour mieux la faire sauter au 11 juin.

En Indre

À cause de l’épidémie, le lancement du 150e anniversaire, couvert par un dépliant départemental, s’est fait officieusement le 20 février avec l’exposition au musée de La Châtre. L’espoir est que les initiatives de mars-avril présentées dans le dernier bulletin auront pu se dérouler aux dates prévues ou par report si nécessaire pour certaines.

Sur la première semaine de mai se tiendront au Château d’Ars l’exposition artistique sur la Commune, en co-organisation avec le comité creusois, et les deux expositions, commentées, sur l’histoire de la Commune et Louise Michel. Durant ce temps d’expositions, deux moments en poésies et en chansons avec les Amis de Louise. Le 11 mai, la pièce La Butte de Satory sera jouée à Sainte-Sévère par le Théâtre des Malins et Paroles Publiques ; les 15 et 18 mai, il y aura deux soirées de lectures et de découverte d’une collection. Le 20 mai, les Archives départementales accueilleront la conférence sur L’Indre et la Commune, prévue en avril. Le 21 mai, au Théâtre de La Châtre, aura lieu la représentation de J’ai la couleur des cerises mais je ne suis pas morte par la Cie Oh! z’arts etc… avec deux séances, dont une pour les scolaires. Le samedi 5 juin, de 14h à 20 h, sera projeté au cinéma d’Aigurande le film La Commune de Peter Watkins, avec débats/soirée et une action scolaire. Le 12 juin, une lecture publique est prévue à Éguzon avec Souvenirs d’une morte-vivante de Victorine Brocher. A mi-juin, à Issoudun, un parcours dans la ville « Sur les pas de Marie Mercier » est proposé, ainsi qu’une intervention autour de l’exposition locale. Samedi 21 août aura lieu à Pouligny-Saint-Martin une randonnée avec spectacle, Le sang des Vivants. Tout début septembre, du 4 au 12, l’exposition artistique sera présentée à Argenton avec l’exposition Les arts et la Commune et Jacques Tardi, toutes commentées, ce, en deux lieux ; le 10 septembre à l’Avant-Scène sera jouée La butte de Satory. À suivre…

Plan de Bourges avec les communards présents dans la ville

Dans le Cher

seul le rassemblement Vaillant à Vierzon a pu avoir lieu le 29 janvier. Les manifestations en mars (sauf le théâtre scolaire) sont annulées ou reportées, comme deux rencontres au bar L’Antidote : Les communeux qui inspirent les théâtreux, Les provinces et la Commune. Notre comité élargit à d’autres collectifs. Ainsi, l’IHS-CGT a prévu une exposition, des conférences à Vierzon et à Bourges. À la Maison des syndicats, à Bourges, il nous associe aux mercredis de la CGT, du 7 avril au 6 juin : Des faits, des décrets, des symboles ; Relire Lissagaray ; Les femmes ; La Commune face à ses ennemis ; Vive la Sociale ; La Commune et l’international ; Actualité de la Commune ; Comment on enseigne la Commune ; Le cinéma et la Commune ; Vaillant, tête pensante de la Commune. Une programmation s’organise à Vierzon autour du centre multimédia. J.-P. Gilbert (blog : gilblog , ouvert sur la Commune), auteur des Communards du Cher, pratique « la Commune à domicile ». Des parcours sont prévus à Bourges et à Vierzon. Avec l’association Mille Univers, à la mairie de Bourges, nous ferons une exposition sur Rossel, qui fut ici capitaine de génie (les T-shirts du national y seront). Deux événements à Baugy, où naquit Gabriel Ranvier : 8 juillet (naissance), conférence et gerbes ; 25 novembre (décès), gerbes. Le travail multimédia de la plasticienne Christiane Carlut, de notre comité, sera présenté à Vierzon au festival « Belle et rebelle ». Les médias locaux (presse, BIP TV, radios) retracent nos activités : un atout en province. Le Berry Républicain tire à plus de 30 000, et l’hebdo à 12 000. Notre blog Vaillantitude  est bien suivi.

 

JEAN ANNEQUIN, MICHEL PINGLAUT, JEAN-MARIE FAVIÈRE