L’an passé, lors de l’exposition, nous avions été surpris par l’intérêt porté par les visiteurs à la Commune de Paris et, particulièrement, au rôle qu’y ont joué les migrants maçons. Le phénomène s’est renouvelé en cette année du 150e anniversaire.

Creuse - La lissière Françoise Vernaudon et l’artiste David Czekmany ont présenté la tapisserie

Les médias ont beaucoup communiqué sur le projet de tapisserie en hommage à ces migrants creusois dans la Commune de Paris. De nombreuses personnes de la Creuse, mais aussi d’ailleurs, ont souhaité participer à cet hommage. Nous avions tenu à vous présenter le départ du tissage. Le 22 mai a eu lieu la tombée de métier.
 
LE 22 MAI FUT UN GRAND JOUR POUR NOTRE COMITÉ CREUSOIS
La tombée de métier de la tapisserie en hommage aux migrants creusois dans la Commune de Paris nous a permis de découvrir cette magnifique réalisation. Nous avons ressenti beaucoup d’émotion dans l’assistance, en particulier pour David et Françoise, les deux acteurs de cette oeuvre. Les mesures sanitaires n’ont pas permis une assistance nombreuse (deux amis parisiens ont pu participer à cet événement, nous en profitons pour les remercier).
Pendant trois jours, nous avons investi la salle des fêtes de Nouzerines, commune qui abrite l’atelier de notre lissière, et nous avons présenté la tapisserie, notre exposition artistique, l’exposition historique de la Commune de Paris et avons organisé une vente de littérature et d’affiches. Nous fûmes surpris de l’engouement des Creusois qui sont venus très nombreux.
Pour couronner le tout, le mardi nous avons installé la tapisserie dans la vitrine de la librairie Les Belles images de Guéret, où elle attire beaucoup de passants.
La souscription continue ; il faut maintenant penser au livre Naissance d’une tapisserie, qui sera adressé à tous les souscripteurs.
Pour nous aider à mener ce projet à terme, vous pouvez demander un bon de souscription par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
BERNARD BONDIEU