Émotion, délicatesse, joie... Peut-être les mots les plus justes pour ce moment attendu de commémoration du 150e anniversaire de la Commune de Paris.

150ème anniversaire de la Commune de Paris à Dieppe
Émotion, délicatesse, joie, mais aussi fraternité et combativité.
Dès 14 h 30, des échanges attentifs, chaleureux, se sont construits dans nos stands où étaient proposés de nombreux ouvrages et la belle exposition « Les femmes et la Commune ».
À 15 h, après les discours de bienvenue, de remerciements et de rappel historique sur la vie de notre association, sur la Commune de Paris 1871 et la place des femmes dans cet événement, les notes d’un accordéon diatonique puis un Temps des cerises sont montés dans le petit vent dieppois, alors que s’élevait un grand cerf-volant à l’effigie de Louise Michel.
Émotion, délicatesse, joie.
150ème anniversaire de la Commune à DieppePuis se sont succédé les envols, les chants et les biographies de ces femmes, qui avaient été choisies parmi tant de communardes par Cécil Baboulène, plasticien et ami : Louise Michel, Eulalie Papavoine, Elisabeth Rétiffe, Elisabeth Dmitrieff, Nathalie Le Mel, André Léo.
La centaine de personnes rassemblées pour cet événement plusieurs fois reporté, adhérents, visiteurs, le maire et plusieurs adjointes et adjoints, tous ont entendu par les voix d’Isabelle, Pascale, Valérie et Sophie, des fragments de ces vies consacrées à la République, la vraie, La Sociale. Tous ont pu reprendre couplets et refrains du Temps des cerises, de La Semaine sanglante, de l’Adresse à Louise Michel, de Nathalie Le Mel et pour finir d’Elle n’est pas morte !
Merci à Cécil Baboulène, à notre chorale La Communarde ; à nos partenaires, La Goguette, chanteuses de la chorale du centre social L’Archipel, La Fanfare Invisible, le Cerf-Volant-Club de Dieppe ; à nos soutiens, le Conseil départemental de Seine-Maritime et la municipalité de Dieppe.
Mais comment tout cela a-t-il commencé ? Juste par une rencontre et une interpellation. De passage dans notre stand à la Fête des associations en 2018, le président du Cerf-Volant Club de Dieppe s’arrête devant un tee-shirt à l’effigie de Louise Michel et nous dit : -« Ah! Celle-là, j’aimerais bien la faire voler ! ».
Et de fil en aiguille, de ciseaux en cutters, le projet s’est construit, amplifié, pour aboutir à ce bel hommage aux femmes de la Commune, à Dieppe, capitale du cerf-volant, Dieppe qui a vu le retour de Louise Michel, d’Édouard Vaillant et de nombre de leurs compagnonnes et compagnons en 1880.
150ème anniversaire de la Commune de Paris à Dieppe
Nos amis cerf-volistes pourront les faire voler partout où on les appellera : au sud, au nord, à l’est, à l’ouest et même, peut-être, au-dessus du Sacré-Coeur ! Il suffit de prendre contact avec le comité de Dieppe auprès de l’Association.
Le comité de Dieppe prépare un rendez-vous, le samedi 11 septembre, à 15 h, place du Moulin-à-Vent. Pour prolonger cette commémoration, nous vous emmènerons, avec des acteurs du Théâtre de la Bataille et l’association Signe Sans Frontière, dans les rues du centre-ville, où vous rencontrerez Louise Michel, mais aussi la cousine de Napoléon III, des ouvrières de la manufacture des Tabacs, des républicains-socialistes, Bruno Braquehais, Ulrich de Fontvielle, le journaliste témoin de l’assassinat de Victor Noir et même Adolphe Thiers !
Enfin, le dimanche 12 septembre, à 15 h, nous serons dans le Château-Musée pour entendre Eugénie Dubreuil nous raconter Courbet.
Et la Commune refleurira !
Voir la vidéo : À l'assaut du ciel
 
NELLY BAULT, GÉRARD GERMAIN
Les co-présidents